Développement durable

Les étapes vers la neutralité carbone

Schöni Nachhaltigkeit - Green Trucks

« Agir aujourd’hui pour le monde de demain »

Le développement durable est au cœur de nos préoccupations. En tant qu’entreprise familiale, nous pensons à toutes les générations. Avec des actes plutôt que de simples paroles, nous prenons nos responsabilités vis-à-vis de notre environnement. Pour ce faire, nous misons sur différentes mesures concrètes pour réduire les émissions de CO2. Notre objectif est d’être la première entreprise de transport suisse à rouler avec un bilan carbone neutre d’ici fin 2023 (parc automobile national) et ce, avec un minimum de 80 % par des mesures propres et au maximum 20 % par compensation.

En prenant pour année de référence 2019, Schöni Transport AG se fixe pour objectif de réduire les émissions de CO₂ (kg CO₂e) par emplacement de palette d’au moins -20 % sur 5 ans (fin décembre 2023) pour atteindre la neutralité carbone.

Il y a encore beaucoup à faire : on ne rechigne pas à la tâche !

Détenteur du label Lean&Green, nous nous sommes engagés à élaborer un plan d’action concret pour réduire les émissions de CO2, à mettre en œuvre les actions nécessaires et à faire valider le respect du plan par un organisme indépendant à la fin de la période. Les mesures doivent permettre de réaliser une réduction des émissions de CO2 d’au moins 20 % sur cinq ans. Nous sommes convaincus que nous parviendrons à multiplier ce chiffre !

Notre plan d’action se présente de la sorte :

Utilisation de biocarburants

L’ensemble de notre flotte nationale (camions et camionnettes) fait déjà le plein avec en moyenne 30 % de biocarburants* à notre station-service à Rothrist. Le biocarburant utilisé est produit à partir de résidus tels que les déchets de viande, les carcasses d’animaux et les huiles alimentaires usagées. La combustion de ce carburant produit principalement du CO2 biogénique, qui disparait de l’atmosphère lors de la constitution de la biomasse et qui n’est ni d’origine fossile ni n’a d’effet sur le climat. L’évolution technologique des véhicules, les carburants modernes ainsi que les additifs sélectionnés nous permettront d’augmenter constamment la représentation des biocarburants dans les mois à venir. En janvier 2021, nous aurons mis en service les dix premiers camions alimentés avec des carburants 100 % biogènes.

*Définition de bio carburant : carburant liquide ou gazeux produit à partir de la biomasse ou d’autres sources d’énergie renouvelables. Cela comprend également les carburants synthétiques produits à partir de la biomasse ou d’autres sources d’énergie renouvelables.

Des matériaux apparemment sans intérêt et peu appétissants donnent naissance à un carburant de qualité supérieure qui réduit massivement les émissions de CO2 et contribue ainsi directement au ralentissement du réchauffement climatique !

Schöni Bio-Diesel Eptinger
Un des véhicules Renault fonctionnant à 100 % avec du biocarburant.

Véhicules au GNL

Nous avons été la première entreprise de transport en Suisse à mettre en service les tout premiers camions GNL en février 2019. Aujourd’hui, 25 de nos véhicules carburent au gaz naturel liquéfié (GNL). Par rapport aux camions diesel traditionnels, les camions GNL produisent 55 % d’oxydes d’azote en moins, minimum 15 % de CO2 en moins et 50 % de pollution sonore en moins. Avec l’utilisation de biocarburant ou carburant biogène provenant de sources d’énergie durables, les réductions de CO2 seront à l’avenir de l’ordre de 90 % et les monoxydes et dioxydes d’azote pourront être réduits de 85 %.

Schöni LNG Fahrzeuge Eco Freindly Transport

Véhicules à hydrogène

La mobilité propulsée par l’hydrogène offre toutes les conditions pour réduire durablement les émissions de CO2 dans le transport routier et pour accompagner les objectifs de la transition énergétique. C’est pourquoi nous sommes membres de l’association « H2 Mobilität Schweiz », qui s’est fixé pour objectif de mettre en place un réseau de stations-service à hydrogène couvrant l’ensemble du territoire suisse. Dès le début de l’année 2021, nous mettrons le premier camion à pile à combustible et à hydrogène Hyundai en service. La Suisse est pionnière dans le projet à circuit d’eau fermé, qui fait l’objet d’une attention mondiale : Dans un processus électrochimique, les molécules d’oxygène (O2) et d’hydrogène (H2) de l’eau (H2O) sont séparées, puis collectées. L’énergie nécessaire à cet effet est apportée par l’énergie hydraulique. Voir : h2energy

Wasserstoff LKW Hydrollino

Transport combiné non accompagné

En 2005, nous nous sommes lancés dans le transport combiné non accompagné (TCNA) sur l’axe nord-sud. Nous avons acheminè depuis plus de 150 000 semi-remorques à travers les Alpes par voie ferrée !

Au cours de ces 15 années, nous avons ainsi fait l’économie d’environ 32 000 tonnes de CO2 ! 

Mesures supplémentaires

  • Notre parc automobile est constamment maintenu à la pointe de la technologie et fait l’objet d’un développement continu.
  • Nous utilisons exclusivement des véhicules Euro 6 à faibles émissions.
  • Tous nos véhicules sont équipés de la technologie télématique la plus avancée de Trendfire Technologies, qui enregistre et évalue la conduite de nos chauffeurs.
  • La conduite écologique (consommation de carburant, usure des freins et des pneus) est récompensée par un système de primes.


Unternehmen-weite CO2 - Bilanz und Umweltstrategie

Unsere unternehmen-weite CO2 – Bilanz wurde gemäss der Norm ISO 14064-1 für das Jahr 2020 erstellt und folgt den Richtlinien des Greenhouse Gas Protocol. Die Schöni Transport AG verfügt über eine Klimapolitik, kennt mit dem Klimawandel verbundene Chancen und Risiken und weist die wesentlichen Emissionsquellen aus. Basierend auf konkreten Massnahmen wird ein CO2-Reduktionsziel definiert. Unser Engagement wird zur Information und zur Sensibilisierung intern und extern kommuniziert.

Das Einhalten der Zertifizierungsrichtlinien des Labels wurde durch die unabhängige Prüfgesellschaft SGS Société Générale de Surveillance SA auditiert. Die Gültigkeit des Labels beträgt 5 Jahre, jährlich findet ein Kontrollaudit statt.

Entretien avec le directeur général Daniel Schöni

« Notre flotte doit atteindre la neutralité carbone »

Pour atteindre cet objectif, Daniel Schöni passe plusieurs technologies en revue. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il nous explique ce qu’il a réalisé jusqu’à présent et comment il compte mener à bien son projet.

Depuis quand Schöni Transport organise-t-il ses transports de manière plus éco responsable ?

Tout a commencé en 2004, après qu’un de nos clients a reçu pour la deuxième fois la Pierre du diable de l’Initiative des Alpes pour un transport de marchandises invraisemblables à travers les Alpes. Cela nous a donné le coup d’envoi pour nous lancer dans le transport combiné de et vers l’Italie. Ce qui a donné un an plus tard cinq semi-remorques par jour et par direction, pour atteindre dès 2009 un apogée de 22 800 semi-remorques par an. Cela représentait un transfert de deux pour cent de l’ensemble du transit alpin du routier vers le ferroviaire.

Pourquoi le sujet du développement durable joue-t-il un rôle aussi important chez Schöni ?

Nous avons connu une très forte croissance depuis 2002 et nous sommes passés du statut de spécialiste de l’Italie avec 35 camions en propre à celui de prestataire de services logistiques avec plus de 500 camions. Une telle croissance ne se fait pas sans faire de vagues. On m’a souvent reproché de brader les prix. J’en ai eu assez de ces reproches. C’est la raison pour laquelle la volonté d’avoir le meilleur prix et le meilleur service, mais aussi les taux d’émission les plus faibles possibles,est devenue de plus en plus forte. Mon objectif est d’être à l’avenir le premier prestataire de services de transport à neutralité carbone du pays.

Qu’est-ce qui a convaincu dans le programme Lean & Green de GS1 ?

Le programme concerne l’ensemble des processus de stockage et de transport. L’engagement se base sur l’empreinte carbone calculée par l’entreprise ainsi que sur un plan d’action réaliste et régulièrement contrôlé par L&G pour atteindre un objectif de réduction d’au moins 20 pour cent des émissions de CO2. C’est un label est reconnu qui souligne les efforts que nous fournissons.

Comment Schöni souhaite-t-elle atteindre la neutralité carbone dans le transport ?

La mesure la plus ancienne est le transport combiné nord-sud, qui nous a permis d’économiser plus de 35 000 tonnes de CO2 à ce jour. Depuis cinq ans, nous nous nous efforçons avec succès d’ajouter du biodiesel EMAG à neutralité carbone, produit à partir de déchets alimentaires et d’abattoirs, afin de réduire les émissions de CO2 de toute la flotte. Cette mesure nous aide à apporter une contribution rapide avec la technologie et l’infrastructure existantes, sans avoir à attendre de nouveautés. J’estime que cela nous permettra de réduire les émissions de CO2 d’environ 6 000 tonnes rien que l’année prochaine. De plus, en janvier 2021, nous mettrons en service la première flotte de véhicules fonctionnant uniquement au biodiesel pour un nouveau gros client.

« L’année prochaine, nous réduirons les émissions CO2 d’environ 6 000 tonnes ».

Daniel Schöni / Patron Schöni Transport AG
Patron Daniel Schöni GS1 Network

Dans quelle mesure le gaz liquéfié peut-il réduire les émissions de CO2 ?

Depuis le printemps 2019, nous sommes la première entreprise suisse à exploiter des camions fonctionnant au gaz naturel liquéfié, ou GNL, pour le transport national et international. Cela nous a permis d’atteindre une réduction de 16 pour cent, ce qui est encore très modeste. Si nous pouvons à l’avenir faire rouler ces camions au gaz vert liquéfié, ils seront également neutres en termes de CO2, car le gaz vert est le produit de l’électricité excédentaire.

La dernière révolution en date est le camion à hydrogène et à pile à combustible ?!

Absolument. Nous allons bientôt mettre le premier camion de ce type sur les routes. C’est certainement l’un des modes de propulsion les plus prometteurs pour l’avenir. Mais il faudra encore de nombreuses années avant que cette technologie ne s’impose et que suffisamment de stations-service adéquates soient construites. Schöni Trasnport AG est membre de l’association « H2 Mobilität Schweiz », qui s’est fixé pour objectif de mettre en place un réseau de stations-service à hydrogène couvrant l’ensemble du territoire suisse.

Quels sont les projets de Schöni Transport pour les années à venir ?

Nous voulons mieux comprendre quelle technologie produit quelle quantité de CO2 et quelle quantité d’eau souterraine est utilisée pour la production, l’exploitation et la fabrication de l’énergie nécessaire à la conduite. Au lieu de faire un calcul dit « du réservoir à la roue », je veux savoir, en tant qu’entrepreneur responsable, quels effets secondaires a chaque technologie. C’est la seule chose qui compte vraiment. Nous ne pouvons pas, par exemple, simplement passer sous silence la consommation d’eau souterraine énormissime pour l’extraction du lithium destiné à la fabrication de batteries. Nous devons honnêtement identifier les bonnes technologies et ne pas simplement suivre les tendances ou un lobby. Nous devrions accorder plus d’importance à la gestion de nos réserves d’eau souterraine qu’aux émissions de CO2, pour qu’il reste suffisamment d’eau pour nos enfants !

Angebot